It is me, the wild poppy…

News from Ibonoco

C’est moi, le coquelicot sauvage, libre je vis, libre je fleuris.

C’est moi le coquelicot sauvage
On ne me cultive pas, on ne me parfume pas
J’ai élu demeure dans les steppes comme mes compagnes les biches
L’eau je la tiens de la pluie, loin des rives du ruisseau
Où l’on est trop à l’étroit
Au jardin, je ne pousse pas

C’est moi, le coquelicot sauvage, libre je vis, libre je fleuris

Si mes joues sont enflammées, c’est par le sang de mes veines
La beauté de mon visage se passe de tout artifice
Tête haute, ferme sur ma tige je n’ai besoin de personne
Ni de languir pour l’Aimé
Ni de me soucier du monde

C’est moi, le coquelicot sauvage, libre je vis, libre je fleuris

Vois-tu le feu de l’ivresse, couleur de ma robe pourprée
Et la blessure de l’Amour marque mon cœur brisé
Insouciante et libre, je…

View original post 364 more words

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.